Isoler gratuitement son plancher grâce aux aides de l’État

Isolation du plancher

Que l’on prévoit de rénover ou d’entamer une nouvelle construction, les travaux d’isolation sont indispensables. Pour faire des économies énergétiques, on doit réduire le plus possible les déperditions de chaleur. Car non seulement on perd en confort mais également en énergie. Par conséquent, on augmente les dépenses d’énergie. Cependant, l’État finance l’isolation du sol des foyers sous plusieurs conditions d’éligibilité. Cette aide financière permet entre autres d’alléger ses coûts d’investissement. Et avec son plancher bien isolé, on peut vivre confortablement tout en diminuant ses factures d’électricité.

Pourquoi l’État finance l’isolation du plancher ?

Il est possible de bénéficier d’une aide financière provenant de l’État pour ses travaux de rénovation énergétique et surtout pour isoler sa maison. Grâce aux certificats d’économies d’énergie (CEE) qui fournissent des subventions pour les travaux, on obtient une isolation gratuite du sol. De plus la loi Pope oblige les fournisseurs d’énergie à effectuer des travaux de rénovation énergétique pour leurs clients. Les pouvoirs publics exigent cette efficience énergétique et économique, voilà pourquoi les CEE sont très stricts concernant les travaux de rénovation. Actuellement, avec la loi énergétique pour la croissance verte, on peut isoler gratuitement son sol, vu qu’on est totalement subventionné. Tout le monde peut bénéficier de ce financement en respectant certaines conditions d’éligibilité. Pour plus d’informations, on peut se rendre sur www.isolermonplancher.fr. En effet, c’est l’État qui ordonne que tous les foyers doivent avoir une isolation thermique respectant les normes en vigueur.

Bénéficier de l’aide de l’État pour isoler gratuitement son sol

Pour profiter de l’isolation du plancher sans payer le moindre sou, il faut que les travaux portent seulement sur le sol du rez-de-chaussée. C’est-à-dire le plancher qui se trouve au-dessus du sous-sol. Ce sont les artisans RGE ou reconnus garants de l’environnement qui s’occupent de l’isolation gratuite des plafonds des sous-sols. Ces travaux doivent être effectués par eux afin de bénéficier de cette gratuité. Les RGE sont une sorte de garantie pour la réalisation d’une isolation thermique et énergétique parfaite, en plus d’être écologique. Au fait, l’isolation des planchers bas permet d’éviter les ponts thermiques provenant du sol dans les pièces à vivre. Après, l’aide financière concernant l’isolation du plancher ne concerne que les sous-sols non chauffés. Aussi, l’isolation intégrale de la maison est plutôt complexe avec la présence de tuyaux ou de fils, etc. Mis à part cela, il est également important d’éviter les moisissures de l’isolant. Et on doit vérifier que la pièce dans laquelle se trouve le bas du sol du rez-de-chaussée soit ventilée correctement. Pour en savoir plus sur l’isolation thermique ainsi que les conditions de financement, il est recommandé de visiter certains sites spécialisés.

Les divers avantages à isoler sa maison

Il existe de nombreuses banques qui proposent de contracter un éco-prêt à taux zéro. L’un des avantages principaux à cela est que les intérêts vont être pris en charge par l’État. Ce qui offre l’opportunité de ne pas avoir à payer des charges trop onéreuses. Ensuite, isoler son sol permet d’être éligible à cette forme de financement. Sinon, avec tout cela, on profite d’une TVA à taux réduit. De nombreux propriétaires hésitent à entamer des travaux de rénovation. La raison à cela est que le budget nécessaire demeure trop élevé. Mais pour concrétiser cette rénovation énergétique, l’État réduit le taux de la TVA à 5,5%. Pour ce qui est de l’isolation thermique du plancher du rez-de-chaussée, elle est subventionnée intégralement pour les habitations achevées depuis plus de 2 ans. C’était à partir du 1er janvier 2014 que tous les travaux induits, éligibles au CITE sont compris dans cette TVA à taux réduit. Il est aussi intéressant de savoir que cette isolation gratuite du sol ne couvre pas les maisons à usage professionnel. Il ne s’agit tout simplement que des habitations.