Travaux de rénovation : lesquels envisager pour une maison plus « verte » ?

Travaux de rénovation

Publié le : 18 février 20237 mins de lecture

Aujourd’hui, impossible d’échapper à la transition écologique. Voilà pourquoi, de nombreuses personnes modifient profondément leur mode de vie et leur mode de consommation. Mais cette même vigilance s’applique au niveau de la maison en effectuant des travaux utiles dans le but d’avoir une maison plus verte.

Comment définir une maison verte ?

Une maison verte est un synonyme d’une maison écologique. En effectuant des travaux appropriés, vous consommez moins d’énergie, vous disposez d’une meilleure qualité de l’air et vous émettez moins de polluants. En agissant sur ces trois axes simultanément, vous bénéficiez d’un logement vert. Pour y parvenir, modifiez vos habitudes, mais réalisez également des travaux en conséquence. Vos actions sont bénéfiques pour l’environnement, car vous réduisez votre empreinte écologique. Concernant le choix des partenaires, c’est une sélection importante et vous trouverez votre bonheur en vous rendant sur le site Bluebook. Vous découvrirez de nombreuses entreprises spécialisées dans le domaine et capables d’agir n’importe où en Belgique.

Dans le même thème : 10 solutions écologiques pour rénover une maison ancienne

Utilisez des matériaux écologiques pour renforcer l’isolation de votre habitation

Une maison plus verte passe incontestablement par des travaux de rénovation énergétique. L’idée première est d’obtenir une isolation plus importante afin de diminuer vos dépenses de chauffage. C’est une très bonne initiative pour réduire votre empreinte carbone sur l’environnement, tout en réalisant des économies et en obtenant un bien meilleur confort thermique. De ce fait, envisagez immédiatement l’utilisation d’écomatériaux. Ils sont reconnus pour leurs excellentes performances comme c’est le cas de la laine de mouton, de la paille, du liège, du verre cellulaire ou de la ouate de cellulose. Pourtant, ce ne sont pas les matériaux d’isolation les plus couramment utilisés en France, car le marché reste dominé par la laine de verre. Cependant, sa fabrication est extrêmement polluante de l’ordre de trois à huit fois plus importante que les matériaux écologiques. De plus, la laine de verre n’est pas recyclable et de nombreuses personnes y sont sensibles, provoquant irritations et allergies. Donc, si vous envisagez de renforcer l’isolation thermique de votre maison, prenez en considération l’usage de ces isolants écologiques. Le même principe s’applique au niveau de la menuiserie. En effet, si vous avez de vieilles fenêtres en simple vitrage, les déperditions thermiques sont importantes. D’où l’intérêt d’envisager un travail de rénovation en optant pour une menuiserie en double vitrage.

À explorer aussi : Rénovation énergétique : quels avantages à isoler sa maison ?

Vigilance au niveau des revêtements

Les travaux de rénovation passe également par des matériaux écologiques au niveau des revêtements. Les peintures classiques se composent de nombreux ingrédients issus de l’industrie de la chimie et de la pétrochimie. Mais les produits toxiques sont présents en grand nombre et au moment de la mise en œuvre de la peinture, ils sont libérés. N’oublions pas non plus la pollution engendrée au moment de la fabrication de la peinture synthétique. Cependant, il existe des alternatives très intéressantes vous permettant de rendre votre maison plus verte. Plus précisément des peintures bio ou encore des vernis sans solvant. Une fois de plus, ce sont des produits d’une très grande efficacité et ils vous permettront de laisser libre cours à votre imagination en matière de décoration intérieure. Pour être certain de faire le bon choix, choisissez uniquement des peintures avec le label NF 130 Environnement. Pour les revêtements au sol, ne choisissez pas du carrelage classique, mais plutôt des matériaux à base de terre cuite, car la fabrication est beaucoup moins polluante. Sinon, choisissez de l’ardoise, du calcaire, du jonc de mer ou du grès.

Chauffage : choisissez un équipement respectueux de l’environnement

Pour diminuer votre consommation d’énergie, impossible de faire l’impasse sur votre système de chauffage et sur le système de production d’eau chaude sanitaire. De nombreux progrès ont été faits dans le domaine et les possibilités sont multiples. Par exemple, en optant pour une pompe à chaleur air / air ou air / eau. Le dispositif capte les calories présentes à l’extérieur du logement dont le but de chauffer le fluide frigorigène et donc de produire de la chaleur. La pompe à chaleur reste compatible avec les radiateurs traditionnels ou avec un plancher chauffant. Sinon, rabattez-vous sur l’installation d’un poêle à bois. Les économies d’énergie sont importantes et le confort thermique sera présent. Certes, les travaux sont conséquents et le budget n’est pas négligeable. Mais le gouvernement a mis en place de nombreuses aides afin d’accompagner les ménages les plus modestes. Pour en bénéficier, constituez votre dossier auprès de l’ANAH avant même d’avoir signé un devis. Ainsi, vous connaissez avec précision le montant des aides. Puis, rapprochez-vous d’un professionnel avec le label RGE. Dans le cas contraire, les subventions ne pourront pas être débloquées.

L’installation des panneaux photovoltaïques

Pour produire et consommer de l’électricité renouvelable, envisagez l’installation de panneaux photovoltaïques. Vous profitez d’une énergie verte et gratuite, aboutissant à une réduction important de votre facture d’électricité. En cas de surplus d’électricité, c’est-à-dire de l’énergie verte que vous ne consommez pas, elle sera revendue au réseau EDF. C’est une situation intéressante, car vous rentabilisez plus rapidement votre installation. Comme pour le déploiement d’une pompe à chaleur ou le renforcement de votre isolation thermique, de nombreuses aides sont disponibles. Alors ne perdez plus une seconde et rapprochez-vous immédiatement d’un spécialiste dans votre secteur pour connaître la tarification d’un tel dispositif.

Avoir une maison plus verte est parfaitement possible, à condition d’effectuer les bons travaux. Avec une maison plus écologique, vous réduisez votre empreinte carbone et vous réalisez des économies d’énergie. Alors pour envisager vos travaux en toute sérénité, faites-vous accompagner par un expert dans le domaine. Sa présence reste bénéfique pour définir l’ordre des travaux et pour budgétiser votre projet.


Plan du site