Assurer la conformité réglementaire : Comment choisir et installer les balises de chantier appropriées

balises de chantier

Publié le : 06 novembre 20237 mins de lecture

Vous êtes en charge d’une construction privée ou d’un chantier public ? Pour garantir la sécurité des intervenants et des passants, il est important de mettre en place un balisage complet. Cela permet de limiter les risques en informant au plus tôt les passants et les usagers de la voirie. De plus, le balisage sert à organiser votre chantier et à assurer une meilleure fluidité pendant les travaux. 

Pourquoi les balises sont-elles indispensables ?

Le balisage de chantier constitue une obligation légale. Comme vous pouvez le découvrir en suivant ce lien, il existe toute une variété de balises destinées à assurer la sécurité sur les chantiers. Par ailleurs, cette obligation concerne aussi bien les travaux privés que ceux publics. Les balises jouent ainsi divers rôles. 

Elles permettent d’organiser le chantier

Avant même d’en venir à la sécurité, une balise permet tout simplement de mieux organiser vos travaux. Cela est particulièrement utile s’il s’agit d’un grand chantier : construction d’un immeuble, d’une route, d’un parking ou d’un centre commercial. En installant des panneaux de signalisation et des balises, vous pouvez délimiter les passages, définir les zones dangereuses ou restreindre l’accès à certains espaces. 

Elles jouent un rôle d’information

Les balises de signalisation orientent les travailleurs ainsi que les usagers de la route. Si votre chantier empiète sur la voie publique, il est nécessaire de prévenir les passants. Vous devez donc signaler les dangers au plus tôt, grâce à des panneaux stables et faciles à distinguer. Cette signalétique permet aussi de guider les passants vers des routes de déviation pour éviter qu’ils ne se retrouvent face à un obstacle.

Elles garantissent la sécurité

En orientant les usagers de la route vers un passage sécurisé, les balises jouent un rôle de prévention et de protection. De même, les dangers étant signalés au plus tôt, il est possible de les contourner et de prendre des précautions pour éviter tout accident. Les balises de signalisation jouent ainsi un grand rôle sur un chantier. Mais encore, faut-il bien les choisir.

Dans le même thème : Circulation aux abords des écoles : quelles solutions pour plus de sécurité ?

Comment choisir vos balises de chantier ?

Les balises de signalisation routière se présentent sous de multiples formes. Sur le site virages.com, vous pouvez en découvrir toute une sélection. N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste pour choisir celles dont vous avez le plus besoin pour vos travaux. 

Les balises d’alignement

Les balises d’alignement orientent les véhicules et obligent les conducteurs à rouler avec précaution. Elles peuvent identifier un obstacle temporaire ou guider les passants. Dans cette catégorie, vous trouverez, par exemple, des balises en plastique renforcé et de couleur rouge et noire. Très souvent, les deux côtés de cette balise sont équipés d’un film rétro réfléchissant, ce qui garantit une meilleure visibilité par mauvais temps. Elle dispose aussi d’un socle en caoutchouc qui lui assure une meilleure stabilité. Par ailleurs, la balise d’alignement peut parfois être de couleur jaune : dans ce cas, elle s’adresse uniquement aux piétons en leur indiquant un passage sécurisé qu’ils peuvent emprunter en cas de travaux. 

Les balises lestables

Les balises lestables sont à remplir avec de l’eau ou du sable. Elles résistent ainsi au vent et aux intempéries, lorsqu’elles sont exposées sur la chaussée. De plus, elles disposent généralement d’un film réfléchissant et d’une poignée de transport. Ces balises permettent surtout de renforcer le marquage au sol.  Avec leur couleur jaune facilement identifiable, elles imposent de rouler en toute sécurité et de respecter les règles de signalisation. Par ailleurs, ces balises peuvent être fixées par des chevilles à frapper. Cela est d’autant plus conseillé lorsque la route est fréquentée par de gros engins, par exemple, des camions ou des poids lourds. 

Les balises d’information

Comme son nom l’indique, la balise d’information permet de renseigner les personnes concernées. Cette balise de sécurité dispose d’une pochette A4 dans laquelle vous pouvez glisser un document indiquant, par exemple, la durée, la nature des travaux ou le secteur d’intervention. La balise d’information peut posséder une face ou deux. Elle se fixe sur un socle plat et peut être associée à un socle de lestage si vous le voulez. Il est important de noter qu’en dehors des balises, vous pouvez choisir des panneaux de signalisation ainsi que des cônes pour votre chantier. Les panneaux, généralement triangulaires avec un fond jaune, indiquent si la chaussée est rétrécie ou si des travaux sont en cours. Ils peuvent aussi indiquer une modification de la voirie ou une limitation de vitesse. Quant aux cônes, ils indiquent un changement de trajectoire et permettent de guider les passants. Dans tous les cas, ces équipements aident à garantir la sécurité sur un chantier.

Comment installer vos balises de chantier ?

Pour bien installer des balises de travaux, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs, notamment la nature du chantier et les personnes qui circulent aux alentours. 

Adapter les balises à l’environnement du chantier

Votre système de signalisation doit être adapté à l’environnement du chantier. Par exemple, il est important de bien disposer les balises, selon que la voie est unique ou à double sens. De même, vous devez songer à la densité de véhicules qui circulent et prendre en compte la largeur et la visibilité des voies. 

Maintenir la cohérence de la signalisation

Les balises de sécurité temporaires ne doivent pas être contraires à la signalisation permanente déjà en place. Autrement, cela pourrait créer de la confusion chez les usagers de la voie. Au pire, vous pouvez tracer au sol, un nouveau marquage en jaune et masquer les panneaux permanents pour ne pas induire les véhicules en erreur. 

Assurer la lisibilité des balises

Lorsque vous installez des balises de travaux, vous devez nécessairement veiller à ce qu’elles soient visibles et parfaitement lisibles. Il faut donc les installer à bonne hauteur et dans une zone dégagée. Aussi, il est préférable que vos balises ne portent pas trop d’indications au risque de confondre les usagers de la voirie. 


Plan du site