Isoler sa maison : par où commencer ?

Isoler sa maison

 

Les travaux d’isolation doivent respecter une démarche précise. Pour éviter les déperditions thermiques, il faut débuter par l’isolation thermique du toit, responsable de 30% des pertes calorifiques. Les fenêtres et portes viennent en seconde position, suivi par les murs et les planchers bas. Les économies d’énergie ne sont opérationnelles que dans le cadre d’une bonne isolation thermique réussie. Pour ce faire, il faut répondre aux exigences requises en matière d’isolation.

Le diagnostic de performance énergétique

Pour connaître le degré d’isolation d’un logement, il faut procéder à un bilan précis à l’aide d’un DPE ou diagnostic de performance énergétique. Ce document essentiel sert à la notation, avec une échelle de A à G, pour le classement énergétique d’une habitation. La note A équivaut à une maison économe et la note G évoque une maison gourmande en énergie. Si le DPE n’est pas fourni avec l’acte de vente, il faut faire appel à un diagnostiqueur. Après le diagnostic, une liste de travaux nécessaires est délivrée afin de bénéficier de la meilleure note et profiter d’une habitation économique en énergie. Ce diagnostic concerne tous les types de logement, neufs ou anciens, et vérifie toutes les pièces de la maison.

L’isolation débute par le toit

Une toiture dans une maison de particulier doit être bien isolée, sinon les pertes énergétiques sont importantes. Dans le cas de combles inutilisables ou combles perdus, une isolation au sol est nécessaire. La laine de roche est le matériau le plus utilisé en la matière, afin de remplir l’espace entre les solives ou pièces de charpente sur lesquels s’appuie le plancher. La laine de roche est vendue en rouleaux ou en flocons. Les flocons sont à privilégier lors de l’isolation des lieux difficiles d’accès. Un autre matériau écologique est disponible sur le marché. Vendu sous formes de billes de bois à épandre, ce matériau est deux fois plus cher que la laine de roche.

La réalisation des travaux

On peut opter pour une pose de matériau d’isolation sans recourir à un professionnel. En premier lieu, il faut ôter le matériau existant. Les logements anciens disposent de laine de verre précédemment posés, quelques années auparavant. Des équipements adaptés tels une combinaison intégrale et masque de protection sont nécessaires. L’usage d’un couteau spécifique et d’un sac à gravats complètent la panoplie. En deuxième lieu, il faut procéder au nettoyage de l’espace entre les solives à l’aide d’un aspirateur performant, puis effectuer un brossage minutieux, et traiter les solives avec un produit antiparasites. Pour terminer, il faut étaler ou épandre le nouveau matériau d’isolation.