Robinets de cuisine devant le siège de la fenêtre

Publié le : 18 mai 202115 mins de lecture

Ne serait-il pas agréable d’aménager la cuisine de manière à ce que le poste de travail le plus utilisé offre une vue sur le jardin ? La plupart du temps, à savoir jusqu’à 70 % du temps passé dans la cuisine, est consacré à l’évier, à la vaisselle ou au nettoyage des légumes. Le défi de la planification est le robinet de la cuisine devant la fenêtre. Il serait tout simplement gênant, la fenêtre ne pourrait plus être ouverte correctement vers l’intérieur, ni pour le nettoyage, ni pour une ventilation de choc. Une solution serait une fenêtre avec un vitrage fixe dans la partie inférieure (puits de lumière) qui ne peut être ouvert que dans la partie supérieure. L’autre serait un aménagement spécial des pré-fenêtres pour le pliage, le déplacement ou l’abaissement.

En principe, les robinets à installer devant une fenêtre (souvent appelés robinets sous la fenêtre ou simplement robinets de fenêtre) ressemblent aux robinets de cuisine classiques, avec ou sans douchette, dans des modèles ronds ou incurvés, au choix. La différence : ils peuvent être retirés, abaissés ou repliés. Cela signifie que vous pouvez placer l’évier juste devant la fenêtre et l’ouvrir aussi largement qu’un sapin pour aérer ou nettoyer.

Ce qu’il faut savoir sur la pose de la fenêtre avant

Il doit rester une petite distance entre l’évier et le châssis de la fenêtre, selon le modèle de montage, cette distance est comprise entre 2,5 et 6,5 centimètres. Avant de prendre une décision, il faut donc toujours mesurer !

Les ferrures des fenêtres d’entrée étant souvent en mouvement, elles doivent être particulièrement résistantes aux chocs. C’est pourquoi ils ne sont disponibles qu’en chrome et en acier inoxydable, et non avec un revêtement coloré.

1. Robinets de cuisine coulissants

Ici, il s’agit de s’y mettre : pour dégager ce type de robinetterie, il faut la soulever verticalement puis la déposer dans l’évier ou sur le plan de travail. Cela est possible grâce à des tuyaux flexibles et à une base dans laquelle se trouve le raccord.

Les robinets amovibles sont la version la plus simple et la plus économique d’un robinet de fenêtre. Pour installer le robinet, il suffit de laisser un espace de 2,5 centimètres entre l’évier et le bord inférieur du châssis de la fenêtre. Ainsi, la solution la plus simple est aussi celle qui offre le plus de liberté dans l’aménagement des fenêtres et des cuisines.

Ils sont également disponibles en version basse pression, indispensable si la cuisine est alimentée en eau chaude par une chaudière.

2. Raccords pliants

L’espace devant la fenêtre se libère encore plus rapidement avec une ferrure pliante. Il se verrouille en place au niveau des butées supérieure et inférieure. Le raccord de la fenêtre avant a même un rayon de pivotement de 360 degrés, car il n’y a pas de tuyau de pulvérisation qui pourrait se tordre. Une fois plié, il mesure encore 6,5 centimètres de haut. Cependant, il existe également des robinets pliants avec un tuyau de pulvérisation extractible. Le levier de commande de la ferrure peut également être amené en position horizontale et se dérober sous le bord de la fenêtre.

3. Raccords rétractables

Cette variante peut vraiment canarder ! Pour ouvrir la fenêtre, la ferrure s’abaisse et disparaît élégamment sous le plan de travail. Cependant, cela nécessite également un espace suffisant dans le meuble bas ; en outre, il doit y avoir au moins 3 centimètres d’espace entre l’évier et le châssis de la fenêtre.

Attention : dans le cas des ferrures des fenêtres frontales encastrées, le levier de commande est monté séparément, de sorte que vous devez également percer deux trous dans le plan de travail. En particulier pour les plans de travail en pierre, cela peut entraîner des coûts supplémentaires. Mais ce robinet d’abaissement est entièrement fonctionnel dans toutes les positions.

Mode de fonctionnement d’un robinet de cuisine

Un robinet de cuisine est connecté aux réseaux d’eau chaude et d’eau froide par ses deux arrivées grâce à des flexibles de raccordement de dimensions et pas de vis adaptés (généralement à embouts mâles 8 x 13 côté robinet et de longueur 200 mm).

Ces deux réseaux, dans le corps du robinet, arrivent sur des dispositifs de contrôle du débit que l’on appelle mélangeur ou mitigeur selon les technologies.

Après cela, eau froide et eau chaude sont mélangées pour obtenir la température et le débit désirés.

Principales différences entre mélangeur et mitigeur

Mélangeur

Le mélangeur est la technologie la plus ancienne car le robinet dispose d’une poignée pour l’eau froide et d’une poignée pour l’eau chaude. Il faut régler les débits d’eau chaude et d’eau froide séparément pour obtenir le débit et la température souhaités (manœuvre laborieuse et peu économique). Les mélangeurs offrent 3 types de fixation :

  • 1 trou fixation évier ou plan de travail, le plus pratique.
  • 2 trous en fixation évier ou plan de travail.
  • fixation murale.

Les têtes des robinets mélangeurs

Les mélangeurs peuvent être équipés de deux types de têtes : les têtes à clapet et les têtes céramiques.

Tête à clapet

Les têtes à clapet ont à leur extrémité un joint en caoutchouc appelé clapet. Ce joint clapet assure l’étanchéité de l’écoulement d’eau et se change lorsqu’il est usé. Il est plein ou percé en son milieu selon la tête.

Tête céramique

Avec une course d’un quart de tour, les têtes céramique sont plus confortables et précises et ont une durée de vie très supérieure. Par contre, elles se changent lorsqu’elles sont usées.

Mitigeur

Les mitigeurs sont plus récents et plus pratiques. Ils permettent de régler le débit et la température d’une main. La manette actionnée de bas en haut, on joue sur le débit ; de gauche à droite, sur la température. On peut donc conserver grossièrement le réglage de température tout en le fermant. Certains mitigeurs disposent d’un limitateur cranté de débit et même de système anti-brûlure. Les cartouches céramique sont conçues pour un usage régulier et ont donc une durée de vie conséquente.

Présentation d’un mitigeur thermostatique

Les mitigeurs thermostatiques de cuisine sont couplées avec la technologie infrarouge ce qui fait qu’ils sont très peu répandus. S’ils sont pratiques pour se laver les mains, installés au-dessus d’un évier de cuisine ils le sont beaucoup moins. Les besoins en eau étant variés, un mitigeur classique suffit cependant, choisissez-le avec une bague anti-brûlure.

Les mitigeurs thermostatiques sont installés dans les salles de bains, dans les douches et baignoires, ils permettent de régler et de conserver la température choisie (très pratique et sécurisant). Un mitigeur thermostatique compte deux poignées, une première où l’on règle précisément la température, la poignée est graduée en degrés Celsius (°C) ; une seconde que l’on utilise quotidiennement et qui ouvre l’eau  et assure le débit. L’avantage principal d’un mitigeur thermostatique est que la température de l’eau de sortie est toujours à la température souhaitée.

En limitant la température, le mitigeur thermostatique empêche les brûlures et en particulier sur les installations sanitaires anciennes où les moyens de production d’eau chaude (chaudières, chauffe-eau) ne sont pas équipés de dispositifs de limitation de température en sortie. Pour cette raison, le mitigeur thermostatique est recommandé pour les enfants et les personnes âgées.

Qualité et garantie d’un robinet de cuisine

Le prix d’un robinet de cuisine peut varier de quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines. Comme pour tout produit, les robinets les plus chers proposent des prestations supérieures qu’il est intéressant de considérer.

Garantie

Une garantie étendue au-delà de la garantie légale, parfois même pour des pièces fragiles, est sécurisante et signe de qualité. Tous les robinets de cuisine doivent être normés NF.

Qualité de la finition

Des pièces moulées monoblocs avec une finition plus soignée garantit l’absence de dépôts se formant au niveau des assemblages.

Qualité du SAV

La disponibilité des pièces détachées et la certitude de leur compatibilité avec le robinet de cuisine, même après l’arrêt de la production de celui-ci, est la garantie d’une marque reconnue.

Flexible de raccordement

Les flexibles de raccordement et les joints peuvent être de diverses qualités (relatifs au robinet de cuisine). Ces accessoires de robinetterie sont facilement remplaçables.

Résistance des matériaux

Les chromes et autres revêtements subissent les agressions des produits d’entretien courants et du temps. Un robinet de cuisine premier prix perd vite son revêtement alors qu’un mitigeur haut de gamme le conserve plus durablement.

Nature des alliages

La nature des alliages garantit l’absence de substances nocives qui pourraient migrer dans l’eau. Les robinets bas de gamme peuvent contenir du plomb ou d’autres métaux lourds. C’est un risque sanitaire majeur qu’il vaut mieux ne pas courir, surtout pour un robinet de cuisine.

Les styles de robinet les plus courants

Les styles de robinets pour une cuisine stylée

Les critères esthétiques sont subjectifs. Il y a tous les styles, du rétro au contemporain en passant par le classique et les lignes épurées d’un robinet de cuisine design. Vous pouvez jouer sur les matériaux et la forme. Il existe cependant des finitions en inox brossé, plus sobres ou même cuivrées ou encore laitonnée pour donner un aspect plus rustique. La plupart des robinets arborent une robe chromée (brillante ou satinée). Plus rare, certains robinets de cuisine peuvent avoir un revêtement de couleur pour faire un rappel avec le plan de travail dans les cuisines modernes et colorées.

Robinet de cuisine rétro

Son design évoque les cuisines anciennes et donne plus de cachet aux installations présentes dans la pièce.

Robinet de cuisine contemporain

Robinet de cuisine contemporain donne la possibilité d’apporter une touche contemporaine à sa cuisine.

Robinet de cuisine design

Ce type de robinet permet de souligner le caractère design de sa déco.

Robinet de cuisine classique

Sobre et pratique, le robinet de cuisine classique convient à toutes les ambiances déco.

Forme du bec

À ne pas négliger : la longueur du bec ! Pensez pratique et  pensez esthétique ! Une fenêtre au-dessus de l’évier de cuisine pourrait vous obliger à choisir un robinet à bec bas ou à bec rabattable.

Les robinets de cuisine sont déclinés via trois types de bec, le bec fondu, le bec coulé et le bec rapporté.

Méthode de filtration de l’eau

De fait, la grande majorité des gens boit l’eau du robinet. Pourtant, toutes les qualités d’eau ne se valent pas. Il existe des solutions, et ce n’est pas la mer à boire. Les robinets à trois voies permettent d’y connecter un dispositif de filtration. D’autres types de filtration s’installant sur des robinets standards se distinguent :

  • les filtres à cartouche filtrante.
  • les filtres à polyphosphate.
  • les filtres magnétiques.
  • les filtres à charbon actif.
  • les filtres à sédiment.

Choisir d’équiper son installation sanitaire d’un système de filtration d’eau, c’est améliorer son quotidien. Même si l’eau filtrée ne vaut pas une eau de source, elle est à boire sans modération !

Conseil d’entretien du robinet de cuisine

Nettoyage du robinet

L’extérieur du robinet doit être nettoyé avec une éponge douce et de l’eau ou du savon doux pour préserver les finitions de surface et les pièces en plastique. Un linge doux est idéal pour redonner de l’éclat aux chromes. Si l’eau est dure, un anticalcaire peut être utilisé.

Maintenance du thermostat

Il faut régulièrement placer le thermostat en position froide et laisser couler un peu d’eau pour faire fonctionner la sonde de température.

Entretien du mousseur

Le mousseur doit être détartré régulièrement en le démontant puis en le plongeant dans du vinaigre blanc.

Remplacement des clapets, des têtes céramique et cartouches

De petites opérations peuvent être exécutées pour remédier à un mélangeur à clapets qui fonctionne mal. L’opération la plus courante est le changement des clapets. Les clapets sont des disques de caoutchouc situés en bout des têtes de robinet qui peuvent perdre leur souplesse, s’encrasser avec le temps et générer une fuite. Un billet de 5 euros et 10 mn de bricole résolvent le problème.

Sur un mélangeur à disque de céramique, il faut changer la tête en cas de mauvais fonctionnement.

Sur un mitigeur, il faut de même changer la cartouche en cas de mauvais fonctionnement (sous réserve de trouver la pièce détachée correspondante).

Plan du site