Comment faire durer vos engrenages de volets roulants plus longtemps ?

Bien pratiques, les volets roulants sont parfaits pour sécuriser vos fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées. Pour autant, comme tout matériel, ils ont besoin d’un entretien régulier pour fonctionner correctement et durablement. En PVC ou aluminium, les stores jouent aussi un rôle important dans l’isolation thermique et phonique de votre maison.

Comment bien entretenir un volet roulant motorisé ? Comment nettoyer les lames du volet ? Comment graisser un volet roulant pour éviter les grincements ? Volet roulant électrique ou manuel, découvrez les bons gestes pour faire l’entretien des volets roulants.

Après plusieurs demandes de renseignements concernant des expériences avec des engrenages de volets roulants, on voudrait énumérer ici quelques conseils de maintenance et d’entretien. Le mécanisme du volet roulant étant installé dans le mur, sa fonction est souvent oubliée. Même de petites causes, déclenchent que l’obturateur ne peut plus bouger. Avec une maintenance et un entretien des volets roulants, vous pouvez éviter les grosses réparations des volets roulants.

La longévité d’un mécanisme de volet roulant ?

Afin de tester l’aptitude au service des boîtes de vitesses, celles-ci sont soumises à des cycles d’essais qui simulent de nombreuses années d’utilisation. Les critères de la norme DIN EN 14203 servent ici de base. Pour un engrenage de volet roulant avec un rapport de réduction de 3:1, par exemple, 7 000 cycles sont atteints. Ce cycle d’essai correspond à une durée de vie de 10 à 15 ans. Selon l’expérience de notre service clientèle, les réducteurs de volets roulants nécessitent un entretien après une telle période, car les réducteurs sont des composants mobiles et mécaniques.

Réparer les volets roulants défectueux

Si des problèmes surviennent au niveau des engrenages en raison de l’utilisation, l’embrayage à roue libre est souvent touché. Dans ce cas, le volet roulant ne peut plus être déplacé vers le haut mais il y a seulement un claquement dans l’engrenage. Les bricoleurs expérimentés peuvent y remédier eux-mêmes en nettoyant.

Cependant, les huiles en spray ne doivent pas être utilisées pour lubrifier les composants, car elles s’écoulent des boîtes de vitesses lorsqu’elles sont exposées à la chaleur, comme c’est le cas en été, et provoquent une contamination. Ces huiles peuvent également provoquer un gommage au fil du temps, bloquant la mécanique à l’intérieur de la boîte de vitesses. Par expérience, ce problème ne se pose pas aussi fortement avec l’utilisation du spray silicone.

Si, dans le cas d’un volet roulant, le problème est que le frein ne s’enclenche plus, l’engrenage du volet roulant doit être révisé ou remplacé. Dans ce cas, le frein est bloqué à cause de lubrifiants vieillis. Dans ces cas, le volet roulant ne peut plus être arrêté dans les positions intermédiaires. Lors de la descente du volet roulant, il faut alors appliquer la même force contre la manivelle que lors de l’ouverture.

Instructions générales d’utilisation des volets roulants

Pour éviter les réparations, vous devez respecter les instructions d’utilisation suivantes :

  • Fermez vos fenêtres en cas de vents forts et gardez vos volets complètement fermés ou ouverts.
  • Lors des chaudes journées d’été, on recommande de ne pas fermer complètement le volet roulant afin de garantir une ventilation arrière.
  • Par temps de gel, le volet roulant peut geler sur le rebord de la fenêtre ou la mobilité des lames du volet roulant peut être entravée par la formation de glace. Dans ce cas, vous ne devez pas actionner le volet roulant par la force.
  • Ne bloquez pas la zone du volet roulant avec des objets afin que le volet roulant ne se pose pas en biais.
  • Veuillez ne pas pousser le volet roulant vers le haut.

Si une réparation ou un remplacement du mécanisme du volet roulant est nécessaire après une durée de vie de 10 à 15 ans, les instructions et le film « Remplacement du mécanisme du volet roulant » vous aideront.

Pourquoi entretenir ses volets roulants ?

L’installation de volets roulants dans une maison est principalement une question de confort domestique. Le volet roulant est un matériel composé de différents éléments, à savoir :

Le coffre d’enroulement où vient se loger le store.

Le tablier composé des lames emboîtées les unes dans les autres et qui forme le corps du volet roulant.

Les coulisses qui permettent au store de glisser pour s’ouvrir et se fermer.

Le moteur pour le volet roulant motorisé ou la manivelle pour le volet roulant manuel.

Tous ces éléments sont soumis à la poussière, la pollution, l’usure, le soleil, la pluie, le vent. Ils subissent donc des agressions en permanence, surtout s’il s’agit d’un volet roulant extérieur. Les volets roulants intérieurs sont épargnés par les intempéries, mais pas par les autres facteurs de dégradation.

Bien que le volet roulant soit conçu pour durer selon des normes strictes, un mauvais entretien risque de réduire significativement sa longévité et altérer son fonctionnement. Sans un entretien régulier, votre volet roulant s’expose donc à des pannes fréquentes et à une usure prématurée des pièces.

Alors que les gestes d’entretien sont faciles à réaliser, la réparation de votre volet roulant représentera un coût non négligeable dans votre budget. Sans compter que votre matériel de protection de votre fenêtre sera beaucoup moins résistant aux tentatives d’effraction malgré ses options anti-arrachement et anti-soulèvement en plus des performances d’isolation réduites.

Un entretien négligé peut donc vous coûter très cher alors que quelques gestes simples permettent de maintenir votre volet roulant en bon état et pour longtemps et vous évitera le dépannage à répétition.

Fréquence de nettoyage d’un volet roulant

Certains signes doivent vous alerter quant au besoin de nettoyage de vos volets roulants : un sifflement se fait attendre lors de l’ouverture ou de la fermeture, le volet est dur à remonter, les lames sont encrassées, les lames bloquent dans les glissières. Il est alors nécessaire de procéder au nettoyage des éléments afin de garantir le bon fonctionnement de la menuiserie et d’allonger sur durée de vie.

Les fermetures de vos fenêtres ont besoin d’un entretien régulier pour continuer à assurer la protection de vos ouvertures. Voici les fréquences de nettoyage des volets roulants à suivre en fonction de la méthode de pose et du matériau de fabrication :

  • Pour les volets roulants en aluminium, il faudra prévoir un nettoyage complet au moins une fois par an.
  • Pour les volets roulants PVC placés à l’intérieur, il faudra prévoir un nettoyage complet au moins une fois par an. S’ils sont placés à l’extérieur et sales très rapidement, il faut augmenter la fréquence de nettoyage du volet roulant PVC à deux fois par an.

Lors du nettoyage des volets roulants en aluminium comme en PVC, il est important de n’oublier aucun élément. C’est donc une opération qui comprend le nettoyage des lames du tablier, le graissage des coulisses, la vérification des composants dans le caisson et pour les stores motorisés, l’entretien du moteur et de la télécommande. Pour les modèles manuels, ce sera une vérification des éléments de la manivelle.

Pour une maintenance par un professionnel, la fréquence d’entretien est de 1 fois par an si vous avez un modèle motorisé ou relié à la domotique de votre maison. Pour les modèles manuels, un entretien tous les deux ans peut être acceptable. Attention tout de même : si vous habitez en milieu salin, la fréquence d’entretien d’au moins une fois par an doit être respectée.

Comment entretenir la motorisation des volets roulants électriques ?

Le moteur de votre volet roulant est souvent le point névralgique de l’entretien. Caché dans l’axe d’enroulement, le moteur tubulaire demande pourtant quelques vérifications et gestes pour assurer son bon fonctionnement à long terme. Et souvent, il faut faire appel à un professionnel pour assurer la maintenance du moteur, à moins que vous ne soyez un pro de l’électricité. Cela est d’autant plus vrai quand votre volet roulant fait partie de la domotique de la maison.

Pour autant, quelques gestes pourront déjà préserver le moteur de votre store électrique. La première chose à penser est l’humidité. L’eau est l’ennemi du moteur de volet roulant électrique. Il faut donc lors des intempéries, particulièrement des pluies violentes penser à essuyer le tablier avant de le remonter dans le caisson d’enroulement. Sans quoi les gouttelettes piégées dans le coffre peuvent tomber sur le moteur. De fait, vous risquez le court-circuit, la rouille et pire encore.

De même, lorsque vous nettoyez votre tablier, pensez à donner un coup de chiffon pour le sécher avant de le remonter dans son coffre.

Si vous souhaitez néanmoins vérifier votre moteur seul, il faudra d’abord couper le courant afin d’éviter un accident. Vous pourrez alors démonter le tablier puis l’axe d’enroulement pour accéder au moteur et effectuer graissage et autres vérifications. Dernier conseil : pensez à changer régulièrement les piles de votre télécommande.

Comment entretenir le store des volets roulants ?

Si vous voulez éviter la réparation de vos volets roulants, il faut entretenir votre store. Ce que l’on appelle le store, c’est la partie composée du tablier, des coulisses et de l’axe d’enroulement. Pour cela, il ne faut pas laisser traîner quand une lame se casse ou se déboîte. L’entretien passe aussi par des petites réparations de ce type. Il suffit alors d’acheter le même modèle de lames et de la changer après avoir sorti le tablier des axes.

Il est également indispensable de le nettoyer régulièrement afin d’éliminer la poussière et autre pollution qui sont venues se coller dessus. Pour cela, vous pouvez le dépoussiérer régulièrement. Mais vous pouvez aussi le lessiver au besoin quand il est vraiment très sale. Il faudra veiller à bien le sécher avant de l’enrouler dans le coffre.

Côté coulisse, il faut s’assurer qu’aucune poussière n’est venue se loger dedans. L’accumulation de poussière et autre matière va empêcher le bon mouvement du volet roulant. Aussi, la poussière va remonter dans le coffre avec le temps et se loger dans le moteur qui rencontrera alors de la résistance. Il faut ensuite les graisser régulièrement pour éviter le frottement des éléments l’un contre l’autre et donc prévenir l’usure prématurée des pièces.

À noter qu’un graissage fréquent est particulièrement important pour les volets roulants métalliques. Vous avez le choix entre plusieurs produits d’entretien pour cette action : spray silicone, graisse et autres lubrifiants adaptés. Il ne faut pas hésiter à lubrifier toutes les pièces telles que les glissières, les lames ou encore le moteur.

Enfin, il faut s’assurer que la première lame est toujours bien ancrée sur l’axe d’enroulement, car c’est elle qui entraîne tout le reste du store. Et si vous avez un modèle manuel, n’oubliez pas de vérifier également la manivelle, le crochet et le mécanisme d’entraînement. Là encore, faites la chasse à la poussière.

Nettoyer les lames pour enlever les taches et salissures

 Le nettoyage des volets roulants permet également de débarrasser les lames des saletés et autres salissures. C’est surtout le cas pour les menuiseries en PVC qui disposent de lames blanches. En effet, les traces de saletés noires se voient rapidement et dégradent l’esthétisme de vos façades.

Il n’est pas nécessaire d’utiliser un produit nettoyant pour volet roulant PVC. En effet, il vous suffit d’utiliser une éponge et de l’eau savonneuse pour retirer les salissures des lames. Une fois les lames bien lavées, il vous suffira ensuite de rincer l’ensemble à l’eau claire avec un tuyau d’arrosage.

La petite astuce pour un résultat sans trace consiste à sécher les lames à l’aide d’un chiffon microfibre.

Tarif pour la maintenance des volets roulants par un professionnel

La maintenance des volets roulants par un professionnel comprend le nettoyage de tout le matériel, la vérification du moteur et des différents éléments, le remplacement de certaines pièces au besoin. Il faut savoir que plusieurs critères peuvent impacter le prix, notamment le nombre de volets roulants à vérifier, la position du caisson, modèle motorisé ou pas ou encore store relié à la domotique.

D’autres critères comme l’emplacement géographique ou encore le choix du professionnel peuvent rentrer en ligne de compte. Pour autant, le tarif est à partir de 70 euros pour une maintenance annuelle par volet roulant.

Le prix d’entretien est inférieur si vous avez souscrit un contrat d’entretien annuel des volets roulants avec l’artisan qui s’est occupé de les poser. Dans le cas d’une prestation de motorisation d’un volet roulant manuel, le professionnel peut également vous proposer un contrat de maintenance avec tarif préférentiel.