Remplacer les anciens ouvrants par une nouvelle menuiserie

une nouvelle menuiserie

 

Une fenêtre peut au fil des années se dégrader. Il arrivera ainsi qu’à un moment ou à un autre, une fenêtre ait besoin d’être changée. Parties essentielles de la fenêtre, les ouvrants nécessitent des soins particuliers en cas de remplacement. Quelles questions faut-il alors se poser avant toute chose ?

L’essentiel pour débuter

La rénovation de fenêtre est une étape à laquelle il faut être préparé. On peut faire appel pour cela à un professionnel mais mieux vaut s’y connaitre un peu avant de se lancer. Pour commencer, l’un des principes fondamentaux lorsqu’on change les ouvrants d’une fenêtre est de savoir qu’il est toujours plus facile de conserver le dormant. Il s’agit de la partie fixe de la fenêtre. Les ouvrants sont les seules parties à changer sauf en cas de dégâts vraiment trop apparent. Changer le dormant conduirait à endommager la maçonnerie de la fenêtre. Ce qui impliquerait qu’il pourrait être possible de devoir ainsi modifier l’architecture ou la décoration même d’une pièce. Les ouvrants quant à eux sont les parties mobiles de la fenêtre. Il peut s’agir de simples battants, de volets, stores ou de toute autre forme de fermeture de fenêtre. On procède alors par l’encastrement  d’un nouveau cadre d’ouverture.

Changement d’ouvrants en pratique

Le changement des ouvrants résulte généralement de nombreux problèmes inhérents à une fenêtre. Cela peut être en raison de dégâts apparents dus à l’âge, à un choc ou à une tentative de cambriolage. Mais on peut également changer ses ouvrants pour améliorer les performances d’une maison. Il faut alors se poser les bonnes questions. Comme par exemple le type de matériau que l’on compte utiliser pour ses nouvelles fenêtres ou encore le modèle d’ouvrant que l’on souhaite utiliser. La rénovation peut également conduire à un renforcement de la sécurité de ses fenêtres. On peut par exemple prévoir de nouvelles protections contre les voleurs.

Une rénovation sous surveillance

Le changement des ouvrants d’une fenêtre ne peut pas se faire comme ça sans logique. La loi impose ainsi certaines contraintes comme par exemple des niveaux de performance thermique. Mais il n’y a pas que la loi. Certaines règles comme celles prévues par le règlement de copropriété peuvent intervenir ou encore l’organisation urbaine de la ville. Mieux vaut en tous les cas bien se renseigner avant d’entamer tout type de travaux sur les ouvrants de sa fenêtre. Notons que certaines aides ou déductions fiscales peuvent être accordées.